Rapport d’expérience de décantation : entre l’huile et l’eau, la mer.

 

IMG_0285Initiation à la chimie et aux sciences. Les enfants ADORENT les expériences de toute sorte, juste à évoquer ce mot et ils deviennent curieux et posent déjà milles questions. Je dois vous avouer que dans mon rôle d’éducatrice, je suis à déconstruire une mauvaise habitude, celle de trop expliquer et de donner les réponses en mots AVANT les expériences. Je travaille fort pour leur laisser faire leurs hypothèses, tester, puis simplement les accompagner à tirer des conclusions et orienter certaines réflexions. À trop vouloir diriger, les apprentissages finissent par ne plus leur appartenir.

Voici donc l’histoire d’une expérience qui ressemble à la mer! 

IMG_0234Matériel
– Pot Masson
– Eau
– Huile végétale (ici de canola)
– Colorant alimentaire (bleu)
– Petits objets à densités variables (ici boutons)
– Ici, nous avons utilisé notre table lumineuse pour bien observer les phénomènes, mais c’est bien entendu facultatif !

IMG_0238IMG_0240Question un : Qu’arriva-t-il lorsque l’on mettra le colorant bleu dans l’eau ?

IMG_0245IMG_0248

Hypothèse : « L’eau deviendra bleue. »

Conclusion : Oui, après un magnifique spectacle de fusion l’eau devient bleue !

IMG_0251IMG_0255Question deux : Que se passera-t-il lorsque l’huile ira rejoindre l’eau ?

Hypothèses : « Ça fera des petites bulles, comme le vinaigre pour tremper le pain. » (Ce merveilleux mélange de vinaigre balsamique et d’huile dans lequel on trempe un morceau de pain.)

« Ça fera des bulles de couleurs ! Plusieurs couleurs ! » (Comme le gaz dans l’eau)

Conclusion : l’eau et l’huile se séparent !

 

IMG_0264Question trois : Pourquoi ?

Réponses : « … » « Sais pas. »

Conclusion : L’huile est plus légère que l’eau ! (Lorsqu’il seront plus vieux nous pourrons aborder les diverses provenances des matières, les densités, etc… Pour le moment : découverte en simplicité.)

 

 

Exploration : On brasse le pot, on le tourne de tous les sens et on admire les formes. Ça se mélange dans un vert algue, puis ça se redivise doucement. Fascinant!

Et si on ajoutait des boutons? 

D’accord, on vous donne la réponse : les boutons vont au fond de l’eau, mais l’huile s’agglomère (pour un temps) autour des boutons, ce qui donne de magnifiques grosses bulles qui remontent doucement!

IMG_0274IMG_0267IMG_0271IMG_0278

 

 

 

IMG_0285

 

 


Recommandations : La prochaine fois, nous mettrons ¼ huile pour ¾ d’eau pour une plus belle transparence.

Utilisation : un peu comme la « tempête de calme » (des petites paillettes qui brillent et de l’eau dans un pot Masson), nous utiliserons « la petite tempête en mer » pour la contempler afin de calmer notre petit océan intérieur, lorsque nécessaire. :)




Compléments

La même expérience, mais en anglais :  http://happyhooligans.ca/ocean-in-bottle

Une autre version de cette expérience qui semble intéressante (eng) : http://www.5orangepotatoes.com/blog/2009/03/10/melting-rainbows/

Une explication sympa sur la densité eau / huile pour les plus grands (fr) : http://parlonssciences.ca/programs-resources/activities/item/why-do-oil-and-water-not-mix.html

Les techniques de séparation des mélanges, parce que le site d’alloprof est vraiment pertinent! Pour les élèves du secondaire (fr) :  http://bv.alloprof.qc.ca/s1049.aspx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *